5 février 2023

Temps d’Avent

Nous vous proposons ici « Le mot du pasteur » du Flash novembre-décembre 2022.

Bon chemin d’Avent !

 En marche vers Noël.

Nous sommes en marche vers la fête de Noël : l’Eglise nous demande d’accueillir le Seigneur qui viendra, car Noël n’est autre que la rencontre avec le Seigneur qui veut partager ma vie et m’offrir son salut. Le chrétien ne peut s’arrêter, mais doit « marcher toujours à la présence du Seigneur », comme nous le demande le Psaume 115.

Le Synode que nous vivons est aussi un appel à sortir de nous-mêmes pour rencontrer le Seigneur et notre prochain, marcher en communion avec eux et devenir coresponsables de notre foi et de notre mission dans l’Eglise. Chacun de nous est invité à donner le mieux de lui-même pour que notre famille, notre communauté, puissent grandir et mûrir de plus en plus dans la foi. Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons, avec la grâce de Dieu, faire grandir aussi notre Eglise et être ainsi des acteurs d’amour et d’espérance dans notre société. Nous l’avons dit plusieurs fois, avec le Pape François, que personne ne peut se sauver tout seul.

Être un seul corps pour marcher ensemble.

Chaque curé et chaque bon fidèle rêve de vivre dans une paroisse semblable à la communauté des disciples du Seigneur, qui vivaient la communion et la coresponsabilité. Cela n’est possible que si on forme un seul corps. A chacun de nous est donnée une grâce particulière pour le bien de tous et ainsi faire grandir le corps du Christ qui est l’Eglise.

Chacun de nous devrait s’interroger dans quelle mesure et de quelle manière il peut se mettre au service de tous et « marcher ensemble » avec le Seigneur : un Seigneur qui est ressuscité, vainqueur de la mort et qui nous invite chaque jour à sortir du tombeau de l’indifférence qui nous paralyse. La résurrection ce n’est pas uniquement celle promise aux derniers jours après notre mort. La résurrection c’est aujourd’hui, ici, et maintenant, c’est se relever face à tous les défis des forces du mal et de la mort qui semblent dominer dans le monde d’aujourd’hui.

Saint Paul nous dit que nous formons tous un seul corps avec le Christ dans l’Eglise et « chacun de nous reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous ». Nous sommes les membres vivants de ce corps, une partie vivante, chacun avec sa mission particulière. (Lire : 1Cor 12 ; 7,12,14,27). L’image du corps met en évidence avant tout l’unité qui existe dans la communauté des baptisés avec les dons divers reçus au baptême ; personne ne doit se sentir exclu.

La « marche synodale » montrera jusqu’à quel point nous formons ou non le seul corps du Christ.

Que la fête de Noël, déjà si proche, nous incite, nous, ses membres, à réaliser le corps du Christ et le rendre visible dans notre vie.

A vous tous bon voyage… vers Noël.

                                                        + Ilario ANTONIAZZI

Articles Liés

L’Evêque John Mac William en Tunisie

Interview a Mgr Mac William à l’occasion de son passage en Tunisie Monseigneur John Mac William est évêque de Laghouat-Ghardaïa, en Algérie, depuis 2017. Né  en Angleterre, il a habité […]