16 juillet 2024

Views: 59

Notre Archevêque Nicolas

Mgr Nicolas LHERNOULD

Mgr Nicolas Lhernould est né le 23 mars 1975 à Courbevoie dans le diocèse de Nanterre (France).

Au lycée , il est membre de la Maîtrise des Petits Chanteurs de Sainte-Croix de Neuilly (The Paris Boys Choir) où il découvre la musique sacrée sous la direction de François Polgár.

L’été 1994, il fait la connaissance de la Tunisie avec un groupe de jeunes enseignants du lycée Sainte-Marie de Neuilly.

Diplômé de sociologie et d'économétrie à Paris X Nanterre, puis agrégé de Sciences Sociales à l’École Normale Supérieure de Cachan, sa passion pour la Tunisie le ramène dans ce pays en 1997 comme coopérant ; pendant deux ans, il enseigne les mathématiques à l’École Secondaire Libre, l’un des établissements scolaires de l’Église en Tunisie.

Entré au Séminaire Pontifical Français de Rome en 1999 pour le diocèse de Tunis, il obtient un baccalauréat en théologie à l'Université Pontificale Grégorienne, puis une licence canonique en Sciences et Théologie Patristiques à l'Institut Pontifical Augustinianum de Rome.

Ordonné prêtre le 22 mai 2004 à Tunis et incardiné dans ce diocèse, il vit son ministère sacerdotal en tant que curé à la paroisse Saint Félix de Sousse, Monastir et Mahdia (2005-2012) ; président de l'Association du Centre d'études de Carthage (2009-2014) ; curé de Sainte Jeanne d'Arc à Tunis et vicaire général de l'archidiocèse de Tunis de 2012 à 2019 ; directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires pour la Tunisie (2019).

Le 9 décembre 2019, il est nommé évêque de Constantine et Hippone en Algérie ; consacré le 8 février 2020 en la cathédrale de Tunis, il est installé dans son diocèse, en la basilique Saint-Augustin d'Annaba, le 29 février suivant.

Le jeudi 4 avril 2024, le Pape nomme Mgr Nicolas Lhernould archevêque de Tunis ; il succède à Mgr Ilario Antoniazzi, qui a présenté sa renonciation au gouvernement pastoral pour raison d’âge.

Mgr Lhernould est actuellement vice-président de la Conférence Épiscopale de la Région Nord de l'Afrique (CERNA) et impliqué dans le processus méditerranéen impulsé par le Pape François.