9 décembre 2022

FMA: 150 ans au service de l’éducation

150 ans au service de l’éducation

L’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice (Salésiennes de Don Bosco) célèbre cette année les 150 ans de sa fondation (1872-2022)

Samedi 07 mai 2022, rendez-vous est donné à Menzel-Bourguiba pour célébrer un événement d’Eglise et fêter notre présence salésienne, engagée dès ses origines dans l’éducation des jeunes. Tel que le rappelle en effet le logo imprimé sur les tee-shirts qu’arborent fièrement, en ce jour de fête, les nombreux jeunes et enfants ainsi que nous, Filles de Marie Auxiliatrice : 150 ans au service de l’éducation

La journée s’est ouverte par la Célébration Eucharistique, présidée par Monseigneur Ilario ANTONIAZZI, entouré d’une quinzaine de prêtres et animée par la chorale Jeanne d’Arc.
Dans son homélie, Mgr Ilario a souligné la force et la fécondité du sarment que fut Ste Marie-Dominique, notre fondatrice. Parce qu’elle a su rester solidement attachée au cep qu’est le Christ, elle a donné vie à une famille religieuse qui continue, dans l’Eglise, à travers le temps et l’espace le service d’éducation des jeunes, tel que l’a voulu Don Bosco.
Après l’homélie, nous avons renouvelé nos vœux avec Sr.Chimène Fernandez MATSIMOUNA qui, en ce jour, a fêté ses 25 ans de vie religieuse : un beau jubilé dans les festivités des 150 ans !
La chapelle de Menzel, trop petite pour contenir un si grand nombre d’invités, a cependant accueilli beaucoup de religieux et religieuses et d‘amis, venus s’unir à nous en signe de fraternité. Merci à tous !

Après la messe, les enfants et les jeunes de Menzel-Bourguiba et de La Marsa, qui s’étaient préparés depuis de nombreuses semaines, nous ont offert un récital sur les différentes étapes de la fondation de notre Institut.
Ces jeunes de différentes cultures, religions et âges ont su, par leurs paroles, leurs chants et leurs danses, présenter l’originalité de notre charisme, inculturé aujourd’hui dans 97 pays, avec des sœurs disséminées sur les cinq continents.

Nos origines remontent à l’automne 1864, lors d’une rencontre décisive entre Don Bosco, Marie-Dominique Mazzarello et ses compagnes, dans un petit village de 1200 habitants : Mornèse, au nord de l’Italie, juché sur une colline, au milieu des vignobles et des champs.
Et le 5 août 1872, Marie-Dominique et ses dix premières sœurs s’engagent dans la vie religieuse salésienne, en présence de l’Evêque d’Acqui et de Don Bosco.
Don Bosco lui-même a raconté qu’une dizaine d’années avant la fondation de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, il avait fait un rêve ! Il se trouvait sur la Piazza Vittorio à Turin, parmi un grand nombre de filles qui criaient et jouaient… En le voyant, elles vinrent à sa rencontre pour lui demander de les aider. Lui, bien sûr, il s’en protégea très vite en disant que lui s’occupait seulement des garçons. Mais alors il vit une noble Dame, au visage tout resplendissant, qui lui dit : « Prends-en soin, ce sont mes filles ! »
 
Presque en même temps que le rêve de Don Bosco, Marie Dominique à Mornèse, qui était très engagée dans l’Association des Filles de l’Immaculée et s’adonnait à la catéchèse et à l’animation des filles de la paroisse, a eu une vision : il lui sembla voir devant elle un grand bâtiment qui avait toute l’apparence extérieure d’un collège avec de nombreuses filles ... Et elle entendit comme une voix qui lui murmurait : « A toi, je les confie ! ".
Ces paroles « A toi, je te les confie ! », elle ne les a jamais oubliées !
Il est même émouvant d’entendre, en ce cent cinquantième anniversaire de la fondation de l’Institut, l’appel qui résonne encore aujourd’hui en chacune de nous et nous envoie à prendre soin de chaque fille et de chaque garçon qui nous est confié.
En réponse aux attentes profondes des jeunes, Don Bosco a transmis à notre Institut un patrimoine spirituel inspiré de l’amour du Christ Bon Pasteur et l’a marqué d’un puissant élan missionnaire.
Il a voulu nous donner le nom de Filles de Marie Auxiliatrice, en nous demandant d’être et de prolonger dans le temps son « Merci » à Marie Auxiliatrice, qui l’a accompagné tout au long de sa vie.
Marie Dominique Mazzarello a vécu en fidélité créative le projet du Fondateur en donnant naissance à « l’esprit de Mornèse ». C’est pour cela qu’elle est Co-fondatrice de notre Institut.
 
Ensemble nous rendons grâce à ce don du charisme salésien que l’Esprit a fait à son Eglise !
Et merci à l’Eglise qui est en Tunisie de partager avec nous cette action de grâce !

Articles Liés