16 juillet 2024

Bienvenus, Missionnaires de Guadalupe !

Views: 84

Une nouvelle communauté religieuse, l'Institut de Notre-Dame de Guadalupe pour les Missions Étrangères, a récemment enrichi par sa présence notre Église : trois Missionnaires de Guadalupe sont arrivés parmi nous le 11 décembre 2023.

Nous souhaitons avec joie la bienvenue aux Pères Daniel Segura Pozas, Luis Alonso Yepes Cruz et Héctor Hugo Ciprián Sarabia, mexicains, et les remercions d’avoir accepté une petite interview.

 

Merci de nous présenter votre Institut.

L'Institut Notre-Dame de Guadalupe pour les Missions Étrangères, auquel nous appartenons, a été fondé par les évêques du Mexique le 7 octobre 1949 et soutenu par le peuple catholique.

Il s’agit d’une société de vie apostolique cléricale de droit pontifical, à régime autonome, dépendant de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Notre Institut participe à la mission de l'Église en promouvant, formant, envoyant et soutenant ses missionnaires dans le travail toujours nécessaire d'évangélisation des peuples.

Nous nous engageons à mener une vie fraternelle en commun et à nous consacrer entièrement à l'œuvre des missions ; nous aspirons à la perfection de la charité par l'observance fidèle de l'engagement pris.

Nous sommes présents dans plusieurs pays : Japon, Corée du Sud, Hong Kong, Guatemala, Cuba, États-Unis, Amazonie (Pérou, Brésil et Colombie), Indonésie Kenya, Angola, Mozambique… et, depuis le 11 décembre 2023, en Tunisie.

Comment êtes-vous arrivés ici ?

Nous sommes venus grâce à un accord intercongrégationnel signé par notre Institut et le PIME, qui ont des origines semblables et les mêmes buts.

En effet, nous collaborons et vivons en communauté avec les Pères du PIME à Bizerte et à Tozeur.

D’où vient le nom de votre Institut ?

Notre institut tire son nom de l’exemple d’autres sociétés de vie apostolique dont l´objectif est de se consacrer entièrement au service des « missions étrangères » ou mission ad gentes. Il a été placé sous la protection de Notre Dame de Guadalupe, patronne du Mexique, que nous vénérons comme modèle d’évangélisation. C’est pourquoi on l’appelle « Institut Notre-Dame de Guadalupe pour les Missions Étrangères ».

Notre-Dame de Guadalupe apparut à Juan Diego Cuauhtlatoatzin, un indigène mexicain, sur la colline de Tepeyac, qui se situe dans la banlieue actuelle de la ville de Mexico. La première apparition se produit le 9 décembre 1531. La Vierge lui demande d’aller voir son Évêque avec la requête de construire en son nom un sanctuaire à Tepeyac, où ceux qui y invoqueraient son nom recevraient de nombreuses grâces.

L’Évêque, qui ne croyait pas à Juan Diego, lui demanda un signe pour prouver la véracité de l’apparition. Quand il ouvra sa tilma (manteau) devant l’Évêque, des fleurs tombent à terre et une image de la Sainte Vierge apparue à Tepeyac resta imprégnée à leur place.

Dans l’image, très riche en symboles, imprimé miraculeusement sur la tunique de Juan Diego, Marie est représentée par une jeune fille métisse, revêtue d'un manteau étoilé et d'une robe rose ornée de fleurs, signifiant l’union des peuples indigènes et espagnol.

La tilma de Juan Diego, toujours intacte, peut être vénérée au sanctuaire Notre-Dame de Guadalupe, au Mexique, et ne cesse d’attirer les foules.

Quels sont vos premières impressions en Tunisie ?

Nous pouvons constater que le peuple tunisien est un peuple heureux, avec un esprit simple et ouvert ; c'est un peuple épris de paix.

Nous souhaitons bien sûr acquérir les « outils » pour communiquer et nous mettre en relation avec les gens. Pour le moment, nous nous dédions à l’étude du français; ensuite, ce sera le tour de l’arabe… 

P. Daniel Segura Pozas, M.G.

 

Articles Liés

2021: année consacrée à saint Joseph

Views: 22Avec la Lettre Apostolique Patris corde (« avec un cœur de père »), le Pape François rappelle le 150ème anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église Catholique. À cette […]