25 septembre 2022

Le Temps de la Création

Célébrons ensemble le Temps de la Création

Jeudi 1er septembre, à la cathédrale de Tunis, nous avons inauguré avec une rencontre de prière le Temps de la création, que nous célébrons chaque année du 1er septembre au 4 octobre, fête de St François d’Assise.

Il nous invite à une prise de conscience, à la conversion et à l’action pour protéger notre maison commune.

La prière de clôture aura lieu le samedi 1er octobre à la Marsa de 16h30 à 17h30 (avant la messe de 18h)

L’équipe de préparation : Srs Amalia, Médiatrice, Melika, Speciosa, Cécile et P. Donatien

Introduction à la prière :

Le Temps pour la création est la célébration chrétienne annuelle qui permet d'écouter ensemble le cri de la création et d'y répondre : les différentes églises chrétiennes du monde entier s'unissent pour prier et protéger notre maison commune.

La célébration du Temps commence le 1er septembre, Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création, et se termine le 4 octobre, jour de la fête de saint François d'Assise, le saint patron de l'écologie.

Cette année, nous nous réunissons autour du thème « Écoutez la voix de la création ». Pendant le Temps pour la création, notre prière et notre action communes nous aideront à écouter les voix de celles et ceux qui sont réduits au silence. C’est un temps de conversion personnelle, communautaire et aussi ecclésiale. Que faisons-nous, nous l’Eglise catholique qui est en Tunisie, pour écouter et guérir notre sœur la terre et ses habitants ?

  • Chant d’entrée:

Par les cieux devant toi, splendeur et majesté
Par l'infiniment grand, l'infiniment petit
Et par le firmament, ton manteau étoilé
Et par frère soleil, je veux crier

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

Par tous les océans et par toutes les mers
Par tous les continents et par l'eau des rivières
Par le feu qui te dit comme un buisson ardent
Et par l'aile du vent, je veux crier

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

Par toutes les montagnes et toutes les vallées
Par l'ombre des forêts et par les fleurs des champs
Par les bourgeons des arbres et l'herbe des praires
Par le blé en épis, je veux crier

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

  • Psaume 18 A chanté en deux chœurs

2 Les cieux proclament la gloire de Dieu,
le firmament raconte l'ouvrage de ses mains.
3 Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.

4 Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s'entende ;
5 mais sur toute la terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.

Là, se trouve la demeure du soleil : +
6 tel un époux, il paraît hors de sa tente,
il s'élance en conquérant joyeux.

7 Il paraît où commence le ciel, +
il s'en va jusqu'où le ciel s'achève :
rien n'échappe à son ardeur.

  • Action de grâce pour la terre: lue par deux personnes

Rappelle-Toi des fruits de la terre, pour les semailles et pour la récolte.

Rappelle-Toi la rosée de l'air.

Rappelle-Toi l'arrivée des pluies, des eaux et des rivières.

Rappelle-Toi des plantes et des fleurs de chaque année.

Rappelle-Toi de la sécurité des humains, des animaux et de moi, Ton serviteur pécheur.

Pour la pluie, le vent du ciel, les semences, les plantes, les fruits des arbres et aussi les vignes, et pour chaque arbre du monde entier,

Nous sommes reconnaissants

Pour la Sainte Trinité qui nous amène à la perfection dans la sécurité et la paix, qui nous pardonne nos péchés, qui nos élève à sa mesure afin que nous puissions croître et prospérer par Ta grâce, qui réjouit la face de la terre, qui arrose ses sillons, qui permet à son grain d'être multiplié en abondance et qui prépare son temps de semence et sa récolte,

Nous Te rendons grâce

(adapté de la pré-anaphore orthodoxe Tewahedo d'Éthiopie, et de l'Anaphore de Basile)

  • Chant:

Par tous les animaux de la terre et de l'eau
Par le chant des oiseaux, par le chant de la vie
Par l'homme que tu fis juste moins grand que toi
Et par tous ses enfants, je veux crier

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

Par cette main tendue qui invite à la danse
Par ce baiser jailli d'un élan d'espérance
Par ce regard d'amour qui révèle et réchauffe
Par le pain et le vin, je veux crier

Mon Dieu, tu es grand, tu es beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Tu es le Dieu d'amour
Mon Dieu, tu es grand, tu est beau
Dieu vivant, Dieu très-haut
Dieu présent en toute création

 Lecture Rm 8, 15-24 :

15 Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père !

16 C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

17 Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire.

18 J’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous.

19 En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.

20 Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance

21 d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu.

22 Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.

23 Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps.

24 Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance.

  • Profession de foi, lue ensemble

Nous croyons en Dieu, qui crée toutes choses,
qui embrasse toutes choses, qui célèbre toutes choses,
qui est présent dans chaque partie du tissu de la création.

Nous croyons en Dieu comme source de toute vie,
qui baptise cette planète d'eau vive.

Nous croyons en Jésus-Christ, le souffrant, le pauvre,
le mal nourri, le réfugié climatique,
qui aime et prend soin de ce monde et qui souffre avec lui.
Et nous croyons en Jésus-Christ, la semence de vie,
qui est venu réconcilier et renouveler ce monde et tout ce qu'il contient.

Nous croyons au Saint-Esprit, le souffle de Dieu,
qui avance avec Dieu et qui avance parmi nous et avec nous aujourd'hui.

Nous croyons en la vie éternelle en Dieu.
Et nous croyons en l'espoir qu'un jour Dieu mettra fin à la mort
et à toutes les forces destructrices.

(Collège théologique de Gurukul, Inde / adapté par Keld B. Hansen 2009)

  • Prières d’intercession: tirée de Laudato Si , Pape François
  1. Dieu Tout-Puissant qui es présent dans tout l’univers
    et dans la plus petite de tes créatures,
    Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,

Répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.
Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Refrain : O Seigneur, écoute et prends pitié

  1. Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés
    et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

Refrain : O Seigneur, écoute et prends pitié

  1. Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits
    aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose,
à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Refrain : O Seigneur, écoute et prends pitié

  • Notre Père chanté en arabe
  • Bénédiction :

Puisse Dieu qui a établi la danse de la création,

Qui s'émerveillait devant les lys des champs,

Qui transforme le chaos en ordre,

nous guider pour transformer nos vies et l'Église

Pour écouter la voix de toutes les créatures,

qui reflètent la gloire de Dieu dans la création.

 Chant de sortie :

Refrain : Seigneur, fais de nous des ouvriers de paix ;
               Seigneur, fais de nous des bâtisseurs d´amour.
Là où persistent les ténèbres,
Que nous mettions la lumière.
Là où règne la tristesse,
Que nous fassions chanter la joie.

Refrain

Là où s´attarde le doute,
Que nous apportions la foi.
Sur les chemins du désespoir,
Que nous portions l´espérance.

Articles Liés

2021: année consacrée à saint Joseph

Avec la Lettre Apostolique Patris corde (« avec un cœur de père »), le Pape François rappelle le 150ème anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église Catholique. À cette occasion, […]

FMA: 150 ans au service de l’éducation

L’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice (Salésiennes de Don Bosco) célèbre cette année les 150 ans de sa fondation (1872-2022) Samedi 07 mai 2022, rendez-vous est donné à Menzel-Bourguiba pour célébrer […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.