20 juin 2024

Parler avec le cœur. “Selon la vérité, dans la charité” (Ep 4, 15)

Views: 19

 

Nous vous proposons ici quelques passages du très beau message du Pape François pour la 57ème Journée mondiale des Communications sociales, qui nous rappelle les conditions pour une communication vraiment désirable et fructueuse.

Le thème : "parler avec le cœur".

Vous trouverez de suite le texte complet.

« C'est le cœur qui nous pousse à aller, voir et écouter, c'est le cœur qui nous pousse à une communication ouverte et accueillante.

Une fois que nous aurons écouté l'autre avec un cœur pur, nous réussirons également à parler selon la vérité dans l'amour (cf. Ep 4, 15).

Alors le miracle de la rencontre peut se produire, qui nous amène à nous regarder les uns les autres avec compassion, accueillant avec respect les fragilités de chacun, plutôt que de juger par ouï-dire et de semer la discorde et les divisions.

Communiquer cordialement signifie que celui qui nous lit ou nous écoute est amené à saisir notre participation aux joies et aux craintes, aux espoirs et aux souffrances des femmes et des hommes de notre temps. Celui qui parle ainsi aime l'autre parce qu'il se soucie de lui et veille sur sa liberté, sans la violer.

Parfois, un discours aimable ouvre une brèche dans les cœurs les plus endurcis : « la parole agréable attire de nombreux amis, le langage aimable attire de nombreuses gentillesses ». (Sir 6,5).

La communication ne doit jamais être réduite à un artifice, à une stratégie de marketing, mais doit être le reflet de l'âme, la surface visible d'un noyau d'amour invisible aux yeux.

Même dans l'Église, il y a un grand besoin d'écouter et de s'écouter : c'est le don le plus précieux et le plus généreux que nous pouvons offrir les uns les autres.

D'une écoute sans préjugés, attentive et disponible, naît une "prise de parole" selon le style de Dieu, nourrie de proximité, de compassion et de tendresse. Nous avons un besoin urgent dans l'Église d'une communication qui embrase les cœurs, qui soit un baume sur les blessures et qui éclaire le chemin de nos frères et sœurs.

Parler avec le cœur est plus que jamais nécessaire aujourd'hui pour promouvoir une culture de la paix là où il y a la guerre ; pour ouvrir des sentiers qui permettent le dialogue et la réconciliation là où la haine et l'inimitié font rage. Dans le contexte dramatique de conflit mondial que nous connaissons, il est urgent d'affirmer une communication qui ne soit pas hostile. Il est nécessaire de surmonter « l'habitude de disqualifier instantanément l’adversaire en lui appliquant des épithètes humiliantes, en lieu et place d’un dialogue ouvert et respectueux » (Let. enc. Fratelli tutti, 3 octobre 2020, n. 201)

Que le Seigneur Jésus, Parole pure jaillissant du cœur du Père, nous aide à rendre notre communication libre, limpide et cordiale.

Que le Seigneur Jésus, Verbe fait chair, nous aide à nous mettre à l'écoute de la pulsation des cœurs, à nous redécouvrir frères et sœurs, et à désarmer l'hostilité qui divise.

Que le Seigneur Jésus, Parole de vérité et d'amour, nous aide à dire la vérité dans la charité, afin de nous sentir gardiens les uns des autres. »

 

 

 

 

Articles Liés

L’Oratoire, une école de vie

Les Oratoires salésiens de Manouba et Tunis : « Laboratoire … Oratoire… Lab-oratoire » Dans les Mémoires de l’Oratoire, saint Jean Bosco nous écrivait ceci: «Le soir de cette journée (le dernier dans […]