24 octobre 2020

« L’école d’été » à Bhar Lazreg

Station d’art B7L9

Quelles que soient leurs origines et leurs religions, les visionnaires humanistes se rejoignent parce que leurs utopies s’appellent ‘maison commune’ (Laudato Si), dépassement des préjugés, accès à la culture, prévention, attention aux plus petits et aux plus faibles. Le Pape François invite fortement les chrétiens à aller aux périphéries pour rejoindre les « éloignés » du savoir et du pouvoir. Caritas, en tant que service d’Eglise, donne sa part à la mise en œuvre de cette vision. Elle n’est pas la seule.

A la périphérie des villes de Gammarth et de la Marsa, dans le quartier populaire de Bhar Lazreg, un bâtiment zébré sort du lot. Il s’agit de la station d’art B7L9, réalisation de la Fondation Kamel Lazaar. A travers l’art et la culture, elle se donne comme objectif de générer un impact social dans les zones défavorisées et d’aider à la production et à la manifestation de projets artistiques contemporains en Tunisie.

Du 12 août au 12 septembre 2020, 5 jours par semaine, des artistes en herbe Tunisiens et Sub-sahariens de ce quartier et des environs y viennent à « L’Ecole d’été ». Animée en partenariat par plusieurs associations : L’Enfant d’abord, Caritas Tunisie et la station d’art B7L9, elle offre à une cinquantaine d’enfants la possibilité de participer à des ateliers de théâtre, informatique, soutien scolaire en français et en anglais, dessins…

Ces artistes en herbe y découvrent leurs propres talents, s’initient à de nouvelles disciplines, font l’expérience du vivre-ensemble entre jeunes Tunisiens et enfants issus de la migration.

Le succès de cette première Ecole d’été à la station d’art B7L9 en revient en grande partie à l’équipe organisatrice. De jeunes adultes motivés et généreux venant du quartier de Bab Lazreg, de celui de Melassine et de la Caritas font corps autour de M. Hatem Bourial, le chef d’orchestre de B7L9.  La recette ? Le don d’eux-mêmes dans une ambiance joyeuse et disciplinée pour que chaque enfant et chaque adulte puisse y trouver harmonieusement sa place. Vous avez dit « Utopie » ? Bravo pour la réalisation de ce rêve !

Sœur Cécile Dilé, Sœur de Notre Dame d’Afrique

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *