9 décembre 2022

Jubilé Ste Teresa de Calcutta

Sainte Teresa de Calcutta : 25 ans de la naissance au ciel

5 septembre 2022 : 25 ans de la naissance au ciel de la très chère Sainte Teresa de Calcutta.

Le jubilé a été célébré à la Goulette avec une Messe, suivie par un moment de convivialité fraternelle.

Nous vous proposons l’homélie du Vicaire général, P. Léonce Zinzère

Chers frères et sœurs,

Il y a deux raisons principales pour lesquelles nous fêtons les Saints. Tout d’abord, selon notre foi chrétienne, nous croyons que tous ceux qui nous ont précédés au ciel restent unis avec nous dans la prière, plus particulièrement dans la célébration de l’Eucharistie. Deuxièmement, parce que les saints sont pour nous des modèles et des exemples à imiter. Ils ont eu un comportement exemplaire dans leur vie, ils se sont entièrement donnés, par amour du Christ, au service des autres, dans la charité, le service des plus pauvres, l’annonce de l’Évangile… Ste Thérèse de Calcutta est ainsi un modèle de vie à imiter.

Ste Thérèse de Calcutta a laissé au monde, en particulier aux Missionnaires de la Charité, un grand défi : la radicalité avec laquelle elle a suivi et servi le Christ, son écoute parfaite de la voix de l’Esprit Saint, son humilité, son amour parfait pour les autres… et la liste pourrait être plus longue. Je ne veux pas faire ici une biographie de Sainte Teresa de Calcutta (il faudrait une journée entière, voire plus), mais tout simplement partager avec vous quelques traits de sa spiritualité qui peuvent nous inspirer dans notre vie quotidienne.

  • Radicalité

Si vous avez l’occasion de lire les constitutions et lois des sœurs de Mère Teresa, vous remarquerez que cette dernière a placé la barre très haute ; presque comme si elle appelait ses consœurs à la perfection dans leur vie religieuse. Un défi que chaque sœur devrait relever.

Nous fêtons aujourd’hui une sainte qui a été très radicale dans sa façon de servir le Christ à travers le service des plus pauvres parmi les pauvres. Elle reconnaissait bien ses origines humaines, mais en même temps elle affirmait avec force son appartenance au Christ. Elle disait ceci :

« Par mon sang, je suis albanaise. Par ma nationalité, indienne. Par ma foi, je suis une religieuse catholique. Pour ce qui est de mon appel, j’appartiens au monde. Pour ce qui est de mon cœur, j’appartiens entièrement au Cœur de Jésus. » … Un cœur qui appartient entièrement au Christ réalisera toujours d’une manière parfaite la volonté de Dieu !

  • Un instrument entre les mains de Dieu :

« Voilà ce que je suis : un tout petit crayon dans la main de Dieu : il se sert de moi pour écrire ce qu’il veut », disait Ste Teresa de Calcutta en jouant avec un bout de crayon. Il n’est pas facile de se faire tout entier un instrument entre les mains de Dieu. C’est comme remettre toute sa liberté, sa volonté entre les mains de Dieu. C’est vraiment le « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi » de St Paul (Gal 2, 20).

  • Attention à la voix de Jésus, la voix de l’Esprit :

Ste Teresa était déjà religieuse quand elle a entendu la voix du Christ qui l’appelait à le servir d’une autre manière : un « appel dans l’appel » comme elle le qualifiera plus tard. « Viens, sois ma lumière », voilà ce que Ste Teresa percevait comme appel du Christ à le servir autrement ! Cette écoute attentive nous interpelle aujourd’hui ; cette disponibilité, cette radicalité dans son oui nous interpelle aujourd’hui…

  • La soif de Jésus des âmes et la soif d’être aimé des âmes… J’ai soif ! Une des sept

paroles que le Christ a prononcé sur la croix. Le Christ a soif de chaque être humain ; le Christ a soif que nous ayons soif de lui. L’article 1 des constitutions et lois que Ste Mère Teresa a écrites expriment clairement son idéal religieux : « Notre but est d’apaiser la soif infinie que Jésus a d’être aimé… à travers le service des plus pauvres parmi les pauvres… » Après avoir contemplé Jésus dans l’Eucharistie, on le trouve dans les pauvres, les sans-abris, les abandonnés, les non-aimés, ceux qui manquent de tout, qui souffrent, les handicapés de tout genre (Mt 25, 31-46).

Son amour de l’Eucharistie : Pour Mère Teresa, l’Eucharistie est non seulement

action de grâce, mais aussi envoi pour servir l’humanité.

  • L’épreuve de la ‘nuit de la foi’, ou sècheresse spirituelle

Ste Teresa a vécu cette épreuve qui consiste à ne ressentir aucune consolation dans la prière… Et malgré tout, elle gardait le sourire toujours et partout, preuve que sa vie était vraiment fondée sur le roc, sur le Christ. Comment est-ce que Ste Thérèse arrivait à réaliser cela dans sa vie de tous les jours ??? Demandons tout simplement son intercession afin de garder le sourire malgré toutes les difficultés que nous rencontrer dans nos vies de tous les jours.

  • Son amour de la sainteté : pour Mère Teresa, la sainteté est à la portée de chacun et

chacune de nous : « La sainteté n’est pas un luxe réservé à quelques-uns ; c’est un simple devoir, pour vous et pour moi. Soyez tout pour Jésus par Marie. Soyez saint. Que Dieu vous bénisse ! ».

  • Tout faire avec le plus grand amour : Le plus important, « Ce n'est pas combien nous faisons, mais combien d'amour nous mettons dans ce que nous faisons. »

Enfin, une parole de Mère Teresa qui peut nous rappeler notre mission ici au Maghreb, qui consiste tout d’abord à témoigner du Christ dans notre vie quotidienne : « On fera connaître le Christ aux non-chrétiens, par le témoignage de sa vie religieuse, par son dévouement inlassable et son service gratuit et directement aussi par la parole quand l’occasion s’en présentera ». Tel est l’ordre donné par les Constitutions.

Que Ste Teresa de Calcutta intercède pour nous afin que nous puissions toujours servir le Christ avec fidélité et amour…Amen !

Articles Liés