9 août 2022

Et que l’amitié continue !

Et que l’amitié continue !

« La journée internationale du vivre-ensemble en paix » a lieu le 16 mai de chaque année. Elle a été instaurée le 8 décembre 2017 par l’ONU. Elle est consacrée au vivre-ensemble c’est-à-dire à l’acceptation des différences, au respect et à la reconnaissance envers autrui dans un esprit de paix. Cette date ne nous était pas franchement connue pour nous les Sœurs de la Marsa, en Tunisie !

C’est Sofia, une des filles de notre amie Najoua de la ville du Kef, au nord-ouest du pays, qui nous a mis la puce à l’oreille ! Sofia, âgée de 16 ans, est la responsable d’un club de jeunes keffois âgés de 15 à 18 ans qui se retrouve régulièrement « pour améliorer l’état de notre société et l’esprit de notre génération et pour propager une mentalité saine dans notre environnement ». Sofia a eu l’idée d’inviter deux Sœurs Blanches de la Marsa pour venir témoigner de notre vivre-ensemble.

Médiatrice et Cécile ont répondu à l’invitation. C’était aussi une belle occasion pour Médiatrice de découvrir la ville du Kef et surtout ce lien d’amitié qui nous unit à une dizaine de femmes grâce à nos sœurs Josette Beyou et Françoise Bruneau qui y ont vécu presque 40 ans. Sofia nous appelle « tata » !

Après avoir visionné le film « Nous tous » réalisé pour cette journée internationale du 16 mai 2022, les jeunes nous ont interrogé sur notre vie. Quelle ne fut pas notre surprise d’entendre leurs questions : Comment as-tu su que tu voulais devenir une sœur ? Qu’est-ce qui vous fait durer dans votre engagement ? Nous avons raconté notre cheminement vocationnel, nos expériences de vie religieuse dans différents pays d’Afrique, nos joies et défis dans la vie communautaire … Des jeunes chrétiens auraient eu les mêmes questions ! Et à la fin, un garçon a demandé « Est-ce que les garçons peuvent aussi s’engager comme vous ? »

Nos amies du Club de lecture du Kef sont venues nombreuses pour entourer Sofia et nous accompagner. Elles-mêmes ont partagé leur expérience du vivre-ensemble en paix avec Josette et Françoise. Quand une jeune nous demandait quelle ressource intérieure nous animait, une de nous a parlé de sa relation à Dieu, pilier de sa vie. Et Radhia a ajouté : « le sourire des enfants que vous aidez, cela aussi vous aide à tenir » C’est ce qu’elle avait vu chez nos deux sœurs.

Nous étions conscientes d’être en train de continuer la chaîne d’amitié et de vivre-ensemble interreligieux commencée depuis les années 1970 au Kef entre des Sœurs Blanches, religieuses catholiques venant de différents pays et des femmes tunisiennes musulmanes habitant au Kef. Avec la demande de Sofia, c’est la jeune génération qui veut que cette chaîne se poursuive.

Cécile Dilé

 

Source : https://www.msolafrica.org/fr/2022/07/06/et-que-lamitie-continue

Articles Liés

Prière pour la paix

A l’occasion de la Messe du Mercredi des Cendres, le Pape François a rappelé la signification et la valeur de la prière, de la charité et du jeûne et nous […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.